La Brique

Un prénom porteur d'espoir

La dernière pensionnaire de Sanor a reçu son prénom des nourrices de La Brique

Enfant de Sanor Zoom sur « Enfant de Sanor » (touche ESC pour fermer)
Enfant de Sanor

Tout dernièrement, une petite fille sans nom, âgée d'un mois, a été confiée à La Brique par 
le Ministère de l’Action sociale et de la solidarité nationale (MASSN).

Abandonnée seule dans la brousse, elle a été retrouvée par la gendarmerie, en banlieue de Ouagadougou, non loin du Centre d’accueil Sanor. Ce sont les nourrices de Sanor qui lui ont donné un prénom riche de sens puisqu’il signifie littéralement :

«C'est Dieu qui me protège»*.

 

Aujourd’hui âgée de huit mois, elle se porte très bien: elle est joviale et mange avec appétit. Grâce à Sanor et à toutes les personnes qui soutiennent La Brique, cette petite fille va pouvoir prendre des forces, grandir et vivre les premiers mois de sa vie dans un endroit bienveillant et sécurisant.

*Par mesure de confidentialité, et pour protéger les enfants qui lui sont confiés, La Brique ne donnent jamais le vrai nom des pensionnaires de Sanor, mais utilise des prénoms fictifs. Raison pour laquelle le prénom de ce bébé et la langue dans laquelle il signifie «C’est Dieu qui me protège» ne sont pas mentionnés ici.

Elèves de Bobomondi Zoom sur « Elèves de Bobomondi » (touche ESC pour fermer)
Elèves de Bobomondi

En Afrique, chaque prénom incarne une histoire

Au Burkina Faso, un prénom est porteur de sens et on ne le choisit pas sans raison. Il peut par exemple faire référence à une personne historique dont on voudrait que l’enfant incarne les valeurs. Dans la religion traditionnelle, plusieurs choses peuvent également déterminer le choix du prénom:

  • le jour de la naissance: un enfant né par exemple un vendredi se nommera Adjima;
  • la position dans la fratrie: dans les familles Sanon, tous les premiers fils se nommeraient Jossoun;
  • les circonstances liées à l’accouchement: chez les Gourmantchés, Bendi signifie né en présence d’un-e étranger-ère;
  • le prénom peut signifier l’espoir: Moamba, par exemple veut dire «exhaussement d’une prière de longue date».

Lorsque les nourrices de Sanor sont appelées à choisir le nom d’un bébé qui leur est confié, elles le font généralement en pensant aux circonstances de vie du nourrisson; elles choisissent alors un nom qui va avoir une signification forte.