La Brique

Eté/Sommer/Estate 2020

Bandeau

LA BRIQUE, UNE ORGANISATION COURAGEUSE, QUI NE SE LAISSE PAS INFLUENCER PAR L’INSÉCURITÉ

Chères et chers ami-e-s de La Brique,

Malgré un contexte compliqué, entre la crise sanitaire due au Covid-19 et l’insécurité qui règne depuis plusieurs années en raison du terrorisme, La Brique poursuit avec conviction ses activités au Burkina Faso.

Projet d’assainissement dans la Tapoa

La Brique vise à doter de toilettes privées toutes les familles des treize villages de la commune de Diapaga.

Dans ce cadre, nous avons organisé une formation, du 22 au 27 juin, sur le thème de l’assainissement, pilotée par la communauté (ATPC).

Celle-ci a regroupé les animateurs de La Brique, seize délégués villageois, des représentants de la mairie, de la santé, de l’assainissement et de l’association humanitaire Toriyaba.

Cette approche ne se focalise pas seulement sur la construction des latrines, mais insiste sur la motivation d'une communauté à mettre fin à la défécation à l’air libre.

Projet d'assainissement dans la Tapoa

Le projet suit son cours et bientôt les familles des quatre premiers villages choisis commenceront à creuser des fosses pour la construction de leurs latrines.

Voir l’actualité du 8 mai sur notre site Web.

Sanor FC

Déplacement du Sanor FC à Diapaga

Après un arrêt dû à la pandémie de Coronavirus, notre club de football a repris les entrainements, mais du côté de Diapaga. La Brique a en effet souhaité délocaliser cette activité pour lui redonner sa mission première: former et sensibiliser les jeunes face à leurs responsabilités.

Cette mission était devenue difficile dans les environs de la capitale où les clubs sont légion : motivés par les résultats sportifs des clubs, les jeunes ne restaient pas assez longtemps au Sanor FC pour permettre ce travail sur la durée.

Un bureau local à Diapaga

Au vu du développement de nos activités dans la province de la Tapoa, La Brique a ouvert un bureau local à Diapaga, placé sous la responsabilité du directeur de l’école de Bobomondi, M. Dembélé Alexis, qui devient coordinateur local. Il représente notamment La Brique auprès des autorités locales.

UN DÉFI SPORTIF POUR AIDER LA BRIQUE

L’idée est de parcourir 52 km à vélo ou à pied et de faire un don de CHF 52.- à La Brique. Pourquoi? Comment? Pour le savoir, nous vous invitons à visualiser la vidéo d’1min30 qui se trouve sur notre site Internet et sur notre page Facebook.

Nous comptons sur vous pour nous aider à diffuser ce défi solidaire!

INSÉCURITÉ ET ACTION PONCTUELLE

A cause des attaques terroristes qui sévissent dans la province de la Tapoa, plusieurs familles ont dû quitter leur village pour se retrouver à Diapaga ou à Kantchari. Leur situation est très précaire.

La Brique souhaite faire une action ponctuelle en leur faveur en leur apportant des vivres. Certes, une telle action ne correspond pas à notre philosophie d’accompagnement, mais la situation est très critique.

Merci pour vos dons avec la mention "Action pour les déplacés internes".

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.