La Brique

Printemps/Frühling/Primavera 2019

Bandeau

AU BURKINA

Burkina

  • Les 14 pensionnaires de Sanor vont tous bien.
  • 380 enfants sont actuellement scolarisés à Bobomondi. Le premier trimestre de l’année scolaire a été perturbé par un mouvement de grève dans les écoles publiques, mais les cours se sont déroulés normalement dans notre école sans interruption.
  • Nos deux animateurs formés en hygiène, eau et assainissement continuent de sillonner les villages pour sensibiliser la population aux questions d’hygiène.

VOTRE AIDE CONTRIBUE À L’ÉQUILIBRE DU MONDE

Certains d’entre vous connaissent et soutiennent La Brique depuis sa naissance. Comme on regarde un enfant, vous l’avez vu grandir et gagner en maturité. Quelle évolution!

Au Burkina Faso, les premiers enfants accueillis au Centre Sanor près de Ouagadougou sont aujourd’hui des adolescents. Sans ce soutien, auraient-ils seulement pu grandir? Celles et ceux qui travaillent à Sanor ou ont visité le Centre savent que ce n’était pas gagné d’avance. Et à Bobomondi? Les premiers élèves de notre école sont de jeunes adultes; quelques-uns sont même devenus enseignants à leur tour. Quel encouragement! Tout cela grâce à vous, à votre générosité, à votre soutien et à votre confiance.

Dans notre dernière lettre, nous vous parlions des réalisations de La Brique au Burkina Faso en 2018. A l’échelle d’un pays, elles semblent n’être que des gouttes d’eau dans l’océan. Mais à l’échelle des bénéficiaires, l’impact est important!

Burkina

«On peut légitimement se demander ce que seraient les bénéficiaires sans cette petite goutte d’eau, souligne Isaïe Sanon, coordinateur de La Brique Burkina. Nous qui vivons dans ce pays, savons que la pauvreté est un des terreaux de recrutement du terrorisme qui menace le monde entier aujourd’hui. L’immigration clandestine prend chaque année également de l’ampleur malgré les mesures prises par les Etats du Nord. Sans le travail de La Brique, il n’est pas exclu que des jeunes encadrés à Sanor FC se retrouvent parmi les candidats à la migration.»

Au travers de cette lettre, nous souhaitons réaffirmer combien votre aide contribue à l’équilibre du monde. Celui-ci ne va pas bien, mais la situation serait pire sans la solidarité internationale à laquelle vous participez.

Et en 2019, les défis ne manqueront pas. Nous avons en effet un budget plus ambitieux qu’à l’ordinaire et nous aurons plus que jamais besoin de votre aide. Nous comptons aussi sur vous pour faire connaître La Brique. Peut-être connaissez-vous des personnes qui cherchent une activité bénévole ou des entreprises désireuses de soutenir une œuvre humanitaire?

Quoi qu’il en soit, à chacun de vous nous disons un immense MERCI! Vous êtes le ciment qui permet à notre édifice de prendre forme et de rester debout.

EN SUISSE

  • Nous recherchons une personne prête à s’engager au sein de notre Assemblée générale pour prendre les PV et envoyer les convocations. Plus d’infos auprès de Maurane Jaquérioz (maurane@protonmail.ch).
  • La prochaine course sponsorisée en faveur des bénéficiaires de La Brique aura lieu le 18 mai à Vevey. Plus d’infos sur le site de La Brique.

Recevoir la lettre de nouvelles par e-mail

Nous souhaitons réduire nos frais d’envoi, en contribuant à la protection de l’environnement.

Merci de nous aider à atteindre ces objectifs en vous inscrivant à la lettre de nouvelle électronique.

Pour cela, il suffit d’adresser un e-mail à Paul Miampo (paul_miampo@yahoo.com).

Bonne année

A l’orée de l’année 2019, nous souhaitons la paix à travers le monde.
Que la solidarité entre les peuples nous permette d’arriver à bout des fléaux que connait notre monde.

Merci encore de votre contribution.

Faire un don

La Brique travaille avec efficacité et dans la transparence. Elle répond à des besoins réels et vitaux.

N’hésitez pas à soutenir financièrement La Brique. Vos dons représentent une réelle source d’espoir et de vie.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.