La Brique

Témoignage de Camille

Comment décrire mon séjour

Quand tout est images et sensations?

Match des juniors lors de la demi-final du tournoi de la Mairie de Boulmiougou Zoom sur « Match des juniors lors de la demi-final du tournoi de la Mairie de Boulmiougou » (touche ESC pour fermer)
Match des juniors lors de la demi-final du tournoi de la Mairie de Boulmiougou

Je suis partie du 2 septembre au 8 décembre 2012. Mes activités pour La Brique étaient:

  • d’aider Sanor FC en leur donnant des entraînements de préparation physique
  • de créer des documents pour l’administration de l’ONG
  • de former certains collaborateurs de La Brique sur des logiciels informatique

Durant la première semaine de mon séjour

Isaïe me présente les structures de La Brique et toutes les personnes avec qui j’allais travailler pendant 3 mois

Je découvre aussi un autre rythme de vie: l’attente à la banque, l’attente de la fin de la pluie, l’attente de la fin de la coupure d’électricité ou d’eau.

Malgré cela, je retourne aux choses simples.

Je prends le temps.

Je me rends compte que, dans notre mode de vie européen, nous nous prenons la tête pour des choses tellement superflues et que nous n'apercevons plus les éléments simples de la vie.

Je me suis très vite adaptée à ce changement: de climat, de nourriture, de moyen de transport. Bref, à cet environnement.

Autre planète?

Pour moi, ce n’est pas l’arrivée au Burkina Faso qui m’envoyait sur une autre planète, c’est mon retour en Suisse qui a été le plus difficile. Je savais que je laissais à Ouagadougou ses couleurs, ses goûts, ses rires, ses voix, tout ce que j’avais vécu pendant 3 mois.

Regroupement de cases Zoom sur « Regroupement de cases » (touche ESC pour fermer)
Regroupement de cases

Avant mon départ,

Paul m'avait dit:

Pour comprendre le Burkina Faso, il faut le vivre.

Dans cette phrase, tout est vrai. Autant pour la vie là-bas mais aussi pour le travail fourni par les collaborateurs de La Brique.

Par mes visites à Sanor, l’orphelinat, par ma matinée de visites à 6 familles qui ont accueilli les orphelins avec la Directrice, Madame Palogo, par mon travail pour Sanor FC et par mes tâches administratives au bureau de La Brique, je me suis rendue compte de l’importance de l’ONG.

La philosophie de La Brique n’est pas seulement des mots mais sur place elle se transforme en actions menées jour après jour pour que chacun puisse se débrouiller par lui-même.

La vie est vraiment difficile; les besoins vitaux ne sont pas toujours assouvis. Malgré ceci, ils ne se plaignent pas. Ils prennent le temps de voir, de discuter, de rire, de vivre.

Je reviens plus sereine face au quotidien et aux difficultés de la vie.

A mon retour,

un ami m'a dit:

Tu as changé; tu as le regard moins naïf.

Il n’y a pas de mots pour décrire ce changement, il faut faire l’expérience.

 

Merci à Paul et Myriam de m’avoir fait confiance. Merci à ma famille d’avoir pris sur vous pour me laisser partir. Et merci mille fois à toutes les personnes que j’ai rencontrées, vous avez fait que mon séjour se soit passé aussi bien. La liste est trop longue pour tous vous énumérer.

Vous êtes à jamais dans mon cœur.

Camille Sauge

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.