Assainissement
de 13 villages

Doter 1’300 familles de toilettes privées

13 villages de la commune de Diapaga

2020-2023

En cours
CHF 85'886 pour la première année

1300

familles

touchées par cette action

Le manque d’accès à l’assainissement et l’utilisation de la nature comme lieu d’aisance constituent un problème majeur et prioritaire, touchant à la santé, à l’environnement, à la dignité, à la sécurité et au bien-être des populations. Pour répondre à cette problématique, La Brique a constitué un projet d’assainissement pour treize villages de la commune de Diapaga.

Augmenter le taux d’accès à l’assainissement en milieu rural et mettre fin à la défécation à l’air libre

La Brique dote les familles de treize villages de latrines privées et sensibilise la population de cette région aux questions d’hygiène et d’assainissement.

En 2018, le taux d’accès à l’assainissement dans la province de la Tapoa était de seulement 7%. Une enquête de base dans les treize villages concernés par ce projet d’assainissement a montré que sur 500 ménages analysés, seuls quatorze avaient des toilettes familiales, soit moins de 3%. Par ailleurs, on a relevé l’absence de forage dans deux de ces villages. Le projet prévoit donc la construction de forages à Tiapandi et Tanfolkuna.

Participation des communautés

Ce projet d’hygiène et assainissement répond à la préoccupation des populations bénéficiaires quant aux maladies, en particulier la dysenterie qui touche les enfants.

Il est également conforme aux recommandations de la Fedevaco, qui soutient ce projet, et fait suite à la réalisation de forages pour quatre villages et à la construction d’un centre de santé et de promotion sociale (CSPS) à Barpoa.

Les villageois contribuent au projet par l’espace qu’ils dédient aux latrines dans leur cour respective, par leur force de travail et, pour certains, par leur apport financier.

Les villages de Tiapandi et de Tanfolkuna, sans forage, donnent des terrains pour la réalisation de ces ouvrages.

Le projet sera réalisé selon de modèle ATPC (assainissement total piloté par la communauté)

Il s’agit d’une approche participative qui facilite la prise de conscience, suivie d’une décision collective de la communauté à s’auto-développer en assainissement. Cette approche ne se focalise pas seulement sur la construction des latrines, mais plutôt sur la motivation d’une communauté à mettre fin à la défécation à l’air libre. Elle est composée de quatre principes fondamentaux:

  • Le principe de l’intégration, qui suppose que les questions de l’eau potable, de l’hygiène et de l’assainissement sont indissociables et constituent la finalité de l’ATPC.
  • Le principe de la participation, qui exige que chaque membre de la communauté participe à part entière au processus. 
  • Le principe du renforcement des capacités ou d’autonomie, qui exige que l’on s’appuie d’abord et surtout sur les acteurs locaux dans leur diversité pour une meilleure prise en charge des problématiques. Ce principe suppose que la communauté elle-même fasse les actions programmées.
  • Le principe de la totalité, qui recommande la prise en charge des besoins de toutes et tous sans considération de statut, de sexe, de croyance ni d’appartenance religieuse ou politique.

Un projet soutenu par la Fedevaco

Ce projet a été soumis à la Fédération vaudoise de coopération au développement (Fedevaco) qui garantit une partie du financement.

La Brique compte sur le soutien de ses donateurs pour assurer la part restante.

Merci à toutes les donatrices et à tous les donateurs.