Le collège Yentchabli

Favoriser les études secondaires, notamment des jeunes filles

Bobomondi, commune de Tansarga

2016

Achevé
Env. CHF 127'000

200

élèves environ peuvent poursuivre leurs études

grâce à ce collège

Une analyse communautaire, effectuée par la population locale, a souligné l’importance d’un collège à Bobomondi pour faciliter la poursuite des études des enfants, en particulier des jeunes filles que les parents ne laissent pas se rendre dans d’autres villages pour étudier. La Brique a donc financé la construction de cet établissement, remis à l’Etat le 8 octobre 2016.

Le collège Yentchabli permet aux élèves de Bobomondi et de sa région de poursuivre leur cursus secondaire

Aucun moyen de transport ne relie les villages de la région de Bobomondi entre eux. Avant la construction du collège Yentchabli, les élèves désireux de continuer leurs études devaient donc séjourner loin de leur famille à 13 ou 14 ans, ce qui engendrait également des frais conséquents et freinait la poursuite de leur cursus en secondaire.

Grâce au collège, La Brique permet aujourd’hui aux élèves de primaire d’achever des études secondaires. La présence d’un internat assure également de bonnes conditions d’études aux jeunes filles des villages voisins, qui peuvent bénéficier d’un encadrement sécurisé dans une structure “surveillée”.

En 2019, le collège a été équipé de panneaux solaires pour assurer l’éclairage des infrastructures, ce qui permet aussi aux collégiens d’étudier une fois le soir tombé.

Infrastructures du collège Yentchabli

  • un collège de quatre classes
  • un dortoir
  • une cuisine
  • plusieurs sanitaires
  • des logements pour les enseignants et le directeur

Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures.

Proverbe africain

Inauguration à la rentrée 2016

Le collège a été inauguré et remis à l’Etat burkinabè lors d’une cérémonie officielle le 8 octobre 2016.

Les autorités étaient représentées par le haut-commissaire, le préfet, deux députés, trois maires et les autorités provinciales de l’enseignement. Les villageois sont venus très nombreux exprimer leur joie à travers la musique et les danses traditionnelles.

La Brique Suisse et ses partenaires étaient également représentés grâce à la présence de Paul et Myriam Miampo, Corinne Sauge et Hans Hofer.

La Brique Burkina et son directeur Paul Miampo ont largement contribué à la réussite de cette inauguration.

Le collège Yentchabli en images