Hygiène et assainissement

Des latrines pour les familles de treize villages

By 08.05.2020avril 7th, 2021No Comments

Dans le cadre de la réalisation d’un centre de santé et de promotion sociale (CSPS) à Barpoa, La Brique a initié un projet d’assainissement pour treize villages de la commune de Diapaga. Cela représente une population estimée à plus de 13’000 habitants (environ 1’300 familles).

Ce projet s’inscrit dans les objectifs de développement durable de l’ONU qui visent à «assurer l’accès de tous, dans des conditions équitables, à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats et mettre fin à la défécation à l’air libre, en accordant une attention particulière aux besoins des femmes, des filles et des personnes en situation vulnérable».

Moins de 3% des familles disposent de latrines à la maison

En 2019, La Brique Burkina a mené une enquête de base après de la population: celle-ci a révélé que sur les 500 ménages enquêtés, seuls 14 possédaient des toilettes familiales, soit moins de 3%.

De façon générale, l’assainissement est marqué par l’utilisation de la nature comme lieu d’aisance. Le manque d’accès à des latrines est donc un problème majeur et prioritaire qui touche à la santé, à l’économie, à l’environnement, à la dignité, à la sécurité et au bien-être des populations.

Un projet avec un impact pour les familles pour cette année

Ayant acquis une grande partie du financement pour ce projet, grâce à la Fedevaco, La Brique pourra doter nos bénéficiaires d’environ 400 latrines privées/an.

Le projet sera officiellement lancé en juin 2020.