Hygiène et assainissementSanté

Suivi des projets à l’Est du Burkina Faso

By 04.05.2022No Comments

Projet d’assainissement

Le projet d’assainissement avance bien et nous entamons la deuxième phase. Pour rappel, avec cette action soutenue par la Fedevaco, La Brique contribue à augmenter le taux d’accès à l’assainissement en milieu rural et à mettre fin à la défécation à l’air libre. A l’issue de ce projet, les familles de treize villages disposeront de latrines privées et seront sensibilisées aux questions d’hygiène et d’assainissement.

Entre fin 2020 et fin 2021, La Brique a assaini les villages de Koutiagou, Bagali, Kogdangou et Pemboaga, où 376 latrines ont été construites. Au premier trimestre 2022, nous avons déjà réalisé plus de 200 latrines supplémentaires.

Nos animateurs ont pris leur courage à deux mains pour sensibiliser les familles peules, craintes car elles sont souvent soupçonnées d’appartenir aux groupes djihadistes qui sévissent dans la région. Ils ont été très bien accueillis par cette communauté qui s’est montrée très ouverte à notre projet d’assainissement. Nos animateurs nous ont transmis la reconnaissance de ces familles heureuses de voir que La Brique ne les stigmatise pas mais, au contraire, qu’elle joue un rôle fondamental pour la cohésion sociale.

CSPS

Le CSPS de Barpoa a ouvert au mois de février 2022 (voir actualité). Il fonctionne à plein régime et ne désemplit pas. Pour continuer ses échanges avec les bénéficiaires et résoudre quelques malentendus, La Brique Burkina a fait venir une délégation de dix personnes à Ouagadougou (du 27 février au 2 mars 2022), dont une partie du comité de gestion (COGES). Nous avons échangé sur le rôle de chaque partie dans la suite du projet. La Brique Burkina va accompagner techniquement ce projet durant les trois années à venir. C’est aux bénéficiaires de tout mettre en œuvre pour que ces infrastructures leur soient bénéfiques à très long terme.

La Brique a entrepris des démarches pour mettre sur pied un projet de CSPS à Diapaga, chef lieu de la province de la Tapoa, la ville compte quelques 10’000 habitants et ne disposent que d’un seul CSPS, ce qui est insuffisant d’autant que la population a augmenté suite à l’arrivée massive de déplacés internes.

Au niveau du pays

Faute de pouvoir voyager facilement à l’Est, La Brique Burkina est contente de pouvoir s’appuyer sur son équipe de Diapaga qui fait un très bon travail.

Le changement de régime politique, le 24 janvier 2022, a suscité un grand espoir. Des instances gouvernantes (des ministres, un parlement de transition, un conseil de gestion de la transition, etc.) ont été mises en place et vont gérer le pays jusqu’en mars 2025. Leurs principaux objectifs sont le recouvrement de la sécurité et de la cohésion nationale sur l’intégralité du territoire.

Le coût des matières premières a drastiquement augmenté: le prix du sac de riz a presque doublé, le litre d’essence est à CHF 2,70. dans certaines localités. Avec ce qui se passe ailleurs dans le monde, les choses risquent de se compliquer davantage.

Votre soutien est d’autant plus précieux. Merci à toutes et à tous pour votre soutien en faveur de La Brique.