Santé

Inauguration du Centre de santé de Barpoa

By 24.12.2020avril 7th, 2021No Comments

Le Centre de santé et de promotion sociale de Barpoa a été remis à l’Etat le 18 décembre 2020. La Brique restera impliquée dans ce projet en assurant un rôle de veille durant les premières années de mise en service.

Pour des raisons de sécurité, la cérémonie de remise de ce centre de soins à l’Etat et son inauguration ont été organisées dans les locaux de la mairie de Diapaga. Toutes les autorités concernées de l’Etat y étaient représentées. Les populations des neuf villages bénéficiaires ont aussi été invitées et ont été représentées par leurs conseillers municipaux et par les chefs coutumiers.

Le district sanitaire, représenté par la gestionnaire des ressources humaines et des stocks, a informé qu’un infirmier et une sage-femme prendront fonction à Barpoa avant la fin du mois de janvier 2021.

La Brique a interpellé la mairie de Diapaga, gestionnaire des infrastructures sanitaires de la commune, afin qu’elle mette tout en œuvre pour que le CSPS de Barpoa demeure dans un état propre, tel qu’il a été donné à l’Etat.

Le maire a remercié La Brique de cet énorme apport en faveur des populations de sa commune. Il a assuré que le CSPS serait bien entretenu: un comité de gestion (COGES) sera mis en place prochainement et La Brique en sera membre, ce qui lui permettra de jouer un rôle de veille.

Le chef coutumier de Barpoa a pris la parole au nom des bénéficiaires à qui le CSPS apporte un véritable soulagement. Il a remercié La Brique et adressé de nombreuses bénédictions à Paul Adjima Miampo, fils de la commune et fondateur de La Brique.

La cérémonie s’est terminée par la remise des clés, au maire de la commune de Diapaga et au représentant du district. Un vin d’honneur a été servi à l’ensemble des participants.

Inauguration du CSPS en décembre 2020
Nous remercions la Fedevaco et nos autres partenaires financiers, en particulier la Fondation Gertrude Hirzel et la Ville de Genève, qui ont soutenu La Brique par le biais de l’association Ingénieurs et architectes solidaires (IAS).

Pour rappel

Finalité du projet

  • Permettre l’accès à des soins de proximité et de qualité pour toutes et tous.
  • Diminuer la prévalence des maladies et améliorer leur diagnostic ainsi que le bien-être des populations.
  • Sensibiliser les populations aux questions d’hygiène, d’assainissement et de prévention des maladies.

Pour y arriver, nous avons construit un dispensaire, une maternité, trois logements pour le personnel, des latrines, une cuisine, un hangar et une pharmacie dotée en médicaments essentiels génériques, un incinérateur de déchets biomédicaux.

Nous avons également équipé la structure du matériel nécessaire à son fonctionnement.

Un forage a été creusé et un château d’eau est en construction. 

Histoire du projet

La construction d’un centre de santé et de promotion sociale (CSPS) a été identifiée comme une priorité par les populations de neuf villages de la commune de Diapaga (province de la Tapoa): Barpoa, Tiapandi, Tanfulkuna, Tanoa, Bagali, Konkonfoaga, Nassobdi, Kanda I et Kanda II.

En 2015 déjà, les représentants de ces villages avaient approché La Brique Burkina pour lui faire part de la nécessité d’un centre de soins et de promotion sociale (CSPS) dans leur région.

La requête a été examinée de près et La Brique a jugé urgent et nécessaire d’aider ces communautés à acquérir cette infrastructure.

La réglementation du système sanitaire national du Burkina Faso préconise en effet que le premier point de santé ne devrait pas être éloigné de plus de cinq kilomètres. Or, le CSPS le plus proche de ces neufs villages se situait à quinze kilomètres et le CMA (centre médical avec antenne chirurgicale) à vingt-deux kilomètres. A cela s’ajoutaient le mauvais état des routes, le manque d’ambulances et l’insécurité.

Les autorités locales ont accueilli très positivement le projet qui entre tout à fait dans le programme national du Ministère de la santé visant à accroître l’accès aux soins pour tous.

L’Etat burkinabè s’est engagé à fournir le personnel médical nécessaire au bon fonctionnement du CSPS après sa construction.